SAUVEGARDE DU TEMPLE DE GALLARGUES LE MONTUEUX

Restauration du temple de Gallargues-le-Montueux

La restauration du bâtiment, s’effectuera en deux phases:

(Sources : Nicolas André, architecte DPLG, « Expertise du temple de Gallargues ». 2017).

La 1ère phase prévoit la nécessaire démolition et reconstruction de la charpente,
l’obligation de consolider le clocher. Les colonnes et piliers du clocher seront restaurés par ragréage ou greffe.
La construction d’une rampe pour l’accès des handicapés est prévue au cours de cette 1ère phase.

La 2ième phase concernera essentiellement les façades et l’intérieur du bâtiment.: tribunes, escaliers d’accès, plafonds, etc...

L’objectif principal est la mise en sécurité de l’édifice.

Les sources du financement actuels sont: la commune, les subventions institutionnelles, le mécénat.

Une association loi 1901 « Sauvegarde du temple de Gallargues le Montueux » a été constituée. Elle a immédiatement obtenu un vif succès auprès de la population. Elle est destinée à récolter des fonds auprès de personnes physiques et morales.
L’association du « Patrimoine gallarguois » a édité l’ouvrage rédigé par Bernard Atger « Le temple qui cache un château » consacré à l’histoire du monument. Les bénéfices de la vente seront reversés à l’association Sauvegarde du temple.
La paroisse protestante apporte sa contribution.
L’artiste peintre Jacques Clauzel a proposé son concours bénévole à la création des 8 grands vitraux.

Le budget indispensable au financement de la 1ère phase s’élève à 800 000 euros TTC.
Après la réalisation de la 1ère phase l’édifice sera en sécurité et pourra être à nouveau ouvert au public.

Le budget concernant le financement de la 2ième phase est estimé à 800 000 euros TTC.

Un éclairage digne de ce nom et le traitement acoustique de l’édifice devront être envisagés ultérieurement.